Search Show Menu
Home Latest News Menu
News

À voir : Sacha Baron Cohen trolle l'EDM dans son show 'Who Is America'

DJ Solitary aux platines

  • La Rédaction
  • 17 August 2018
À voir : Sacha Baron Cohen trolle l'EDM dans son show 'Who Is America'

Dans le dernier épisode de sa nouvelle série de shows satiriques Who Is America, l’humoriste britannique Sacha Baron Cohen (l'indécrottable olibrius au string fluo dans Borat) prend la culture EDM pour cible. Cohen y incarne Ricky Sherman aka DJ Solitary, ancien détenu chauve et rebelle qui tente d’exprimer son expérience en prison à travers son art.

En utilisant des samples enregistrés lorsqu’il tenait un bar, Sherman créé des tracks inspirés de l’EDM composés à partir de bruits de chasse d’eau, de scènes porno, de fracas métalliques des plateaux-repas ou même de hurlements de victimes poignardées. Le personnage, dans l’espoir de faire avancer sa carrière de producteur et de DJ, se rend au Heart Nightclub de Miami dans lequel il rencontre un promoteur de club nommé Jake Inphamous. Ce dernier est tout de suite impressionné par le talent de l’artiste en herbe, qualifiant un de ses tracks de « chef d'œuvre » avec un style UK prédominant. Le promoteur promet alors à Sherman de le soutenir dans son épopée vers la gloire et le book au Sway, un club de Fort Lauderdale en Floride.

Derrière le desk en tenue de prisonnier orange, DJ Solitary ses morceaux brutes et dérangeants devant une foule de boîte de nuit fastueuse et complètement confuse, bien que bon nombre d’entre eux continuent de se déhancher au rythme de la cacophonie crachée par le sound system.

Avant de commencer à jouer, Cohen déguisé en Sherman prend le micro pour annoncer « Dédicace à tous les meurtriers qui [sont] enfermés à cause de crimes qu'ils ont commis ! Si vous pensez que nous devrions cesser de déshonorer les meurtriers, dites Yeah ! ». Évidemment et inévitablement, cette annonce est suivie d’un immense « yeah » de la foule.

Plus tard, le producteur écossais Hudson Mohawke a révélé sur Twitter être à l'origine du track utilisé dans cet épisode.

Découvrez la vidéo ci-dessous.

Load the next article...
Loading...
Loading...