Search Menu
Home Latest News Menu

Selon une nouvelle étude, la MDMA rendrait ses usagers plus empathiques à long terme

Comparée aux autres drogues récréatives

  • Sarah Pince
  • 13 February 2019
Selon une nouvelle étude, la MDMA rendrait ses usagers plus empathiques à long terme

Une étude menée par le Psychopharmacology and Addiction Research Centre (PARC) montre que les consommateurs de MDMA ont tendance à être plus empathiques que les consommateurs d’autres substances récréatives comme la cocaïne, le cannabis ou la kétamine.

Ces dernières années, de nombreuses découvertes scientifiques ont montré les vertus thérapeutiques de la MDMA pour traiter des troubles mentaux comme le symptôme du stress post-traumatique ou l'alcoolisme. Les effets de la « drogue de l’amour » deviennent de plus en plus clairs à mesure que les résultats des études sont publiés.

La dernière étude en date traite de « l’impact de l’usage récréatif de la MDMA sur les mécanismes sociaux fondamentaux au long terme. » 67 consommateurs y ont participé, dont 25 qui ont pris de la MDMA un fois par mois, 19 d’autres drogues, et 23 seulement de l’alcool. En mesurant l’empathie émotionnelle et cognitive de chaque participants grâce à un questionnaire et des analyses quantitatives par ordinateur, les chercheurs ont relevé un taux plus élevé chez les sujets qui consomment de la MDMA que chez ceux qui n’en consomment pas.

Cependant, ces résultats ne font pas figure de preuve scientifique. Il est tout à fait possible que les individus qui ont participé à cette étude sont amenés à consommer de la MDMA car ils sont naturellement plus empathiques et recherchent précisément son effet socialisant. Pour avoir une meilleure idée ses effets à long terme et sa capacité à développer l’empathie, une étude supplémentaire devrait porter sur des consommateurs réguliers sur une période plus longue.

Loading...
Loading...