Search Menu
Home Latest News Menu
News

Un dérivé de la kétamine comme traitement contre la dépression

Probablement la plus grande avancée en terme de traitement contre la dépression depuis le Prozac

  • Sarah Pince
  • 7 February 2019
Un dérivé de la kétamine comme traitement contre la dépression

En juillet 2017, les premiers essais cliniques de la kétamine en psychiatrie se sont révélés « incroyablement efficace. » La drogue, aussi appelée Special K, est une substance populaire dont l'usage récréatif est courant dans le milieu de la club culture. Récemment, des études menées sur un dérivé de la kétamine a montré que la drogue se révèle être un puissant outil qui permet de sauver des vies.

Approuvée par la Food and Drug Administration (FDA) d’ici mars 2019, l'eskétamine, dérivé de la kétamine, pourrait devenir le premier antidépresseur à action rapide pour les patients suicidaires et résistants aux traitements traditionnels. Si les scientifiques ne sont pas encore assurés de ses effets sur le long terme, de nombreux docteurs pensent que la molécule serait la plus grande avancée en terme de traitement contre la dépression depuis le Prozac.

Un article publié par l’hebdomadaire américain Bloomberg raconte l’histoire de personnes qui ont bénéficié du traitement à la kétamine et comment cette nouvelle drogue miracle est utilisée pour combattre l’escalade impressionnante du taux de suicide aux Etats-Unis, qui dépasse les 30% ses 20 dernières années.

L’eskétamine procure un bouton reset rapide au cerveau lorsqu’il est perturbé par le stress et la dépression. D’abord utilisé en intraveineuse, une solution nasale qui a les mêmes effets a été développée par les laboratoires Johnson & Johnson.

Load the next article
Loading...
Loading...