Search Menu
Home Latest News Menu
News

Vladimir Poutine veut que le Kremlin “s’occupe” du rap en Russie

Le président veut mettre la main sur la scène rap

  • Marie-Charlotte Dapoigny
  • 18 December 2018
Vladimir Poutine veut que le Kremlin “s’occupe” du rap en Russie

Le président de la Fédération de Russie Vladimir Poutine a demandé à son gouvernement de « s’occuper » de la scène rap locale. En réaction à la popularité grandissante du genre banni des radios et chaînes TV contrôlées par l’État auprès de la jeunesse russe, Poutine veut que le ministère de la culture trouve un moyen de maîtriser le mouvement au lieu de l’interdire.

Le Président voit l’usage de drogues comme « le pilier le plus inquiétant du rap » et croit qu’un contrôle de l’État est un moyen de surmonter le problème. « Si on ne peut pas l’arrêter, alors nous devons mener, et de manière adaptée, diriger » le rap et la culture hip-hop, a-t-il déclaré à ses conseillers culturels, rassemblés le week-end dernier à st Petersbourg pour discuter du soutien de l’État aux arts.

Cette déclaration intervient à la suite d’une série d’annulation de concerts dans toute la Russie, dont celle qui a touché la performance de Husky le mois dernier dans une ville du Sud de la Russie, arrêté après avoir tenté de rapper sur le toit d’une voiture.

Husky, nom de baptême Dmitry Kuznetsov, est condamné à 12 jours d’emprisonnement pour violation de l’annulation de son concert. Il s’est fait un nom dans le milieu pour sa critique acerbe du gouvernement de Poutine dans ses textes.

Des parallèles ont été établis entre ce mouvement de répression et la censure d’état imposée sous l’ère soviétique.

Poutine est un pianiste amateur confirmé et a déjà chanté en public, mais on ignore s’il écoute du rap. Son ancien conseiller en chef des affaires intérieures Vladislav Y. Surkov aurait cependant accroché un portrait de Tupac Shakur dans son bureau.


Source : The New York Times

Load the next article
Loading...
Loading...