Search Show Menu
Home Latest News Menu
News

​Le labo ambulant de test de drogues de Techno+ remporte le budget participatif de la mairie de Paris

Une grande victoire pour le projet « prévenir et guérir » et les fêtards de la capitale

  • Camille-Léonor Darthout
  • 10 October 2018
​Le labo ambulant de test de drogues de Techno+ remporte le budget participatif de la mairie de Paris

La Mairie de Paris a dévoilé les projets qui remportent son budget participatif annuel. Dans la catégorie Tout Paris, le projet de test de drogue itinérant de Techno+ arrive à la première place : son DrugTruck arpentera bientôt les nuits de la capitale.

À l’heure où la fête se démocratise de part et d’autres de l’hexagone, les tabous comme la drogue sont mis sur la table. Les dangers existent et l’information est un droit pour tous. Les services de prévention sur la consommation stupéfiants et les tests de drogue se multiplient en Europe.

En France, Bordeaux et Montpellier figurent parmi les premières villes à avoir bénéficié de projets de la sorte. Mais Paris en était jusqu’alors démunie. Jusqu’alors - puisque le Drugtruck de Techno+ verra enfin le jour, ayant remporté plus de 20 000 votes et 80 000€ de financement. Une grande victoire pour l’organisme qui oeuvre depuis plus de 20 ans dans les fêtes techno parisiennes pour la réduction des risques liés à l’usage récréatif : le projet avait été proposé l’année dernière sans succès.

« On a présenté un projet quasiment similaire l’an dernier qui avait été refusé parce qu’il y avait des frais de fonctionnement. Ça ne rentrait pas dans le cadre de financement de la Mairie de Parie qui souhaite un projet viable sans frais supplémentaires. », explique Florian, membre e Techno+ « Au début, on avait besoin de laborantins pour exploiter la technologie qu’on préconisait. Cette année, on peut tout faire nous même grâce à la spectroscopie infrarouge ».

Un nouveau système qui utilise la lumière infrarouge afin de déceler les composants chimiques d’un élément en fonction de leur spectre. Une technique qualitative et non quantitative, comme l’organisation préconisait dans son projet 2017.

« La spectroscopie infrarouge est un processus rapide et fiable qui a fait ses preuves dans d’autres pays comme l’Angleterre. La différence avec l’ancien processus, c’est qu’elle ne donne pas la quantité de substance présente dans la drogue, elle ne fait que déceler les différentes particules. »

Un atout cependant majeur pour Techno+ qui teste les drogues depuis plusieurs années déjà, mais qui prenait plus de temps pour obtenir un résultat

« Avant quand on testait les drogues, ça prenait une semaine avant d’obtenir un résultat. Désormais, on sera capable de faire un test instantané ce qui nous permet d’établir un dialogue directement avec le consommateur et d’amorcer un meilleur procédé préventif plus personnalisé ».

Si Techno+ ne peut pas encore communiquer une date de mise en place de la première action du DrugTruck, le camion de dispositif de test de drogue sera bien présent sur les différents événements couverts par l’association à Paris et pourrait bientôt sillonner les rues de Nantes et de Bordeaux, où Techno+ possèdent également ses bureaux.

Découvrez tous les services proposés par Techno+ ici.

Load the next article...
Loading...
Loading...