Search Menu
Home Latest News Menu
News

​Moby raconte sa descente aux enfers dans un second volume autobiographique

Puis, tout a mal tourné

  • Camille-Léonor Darthout
  • 15 October 2018
​Moby raconte sa descente aux enfers dans un second volume autobiographique

Moby a une vie toute en contrastes. En 2016, le producteur à l’origine de Play racontait ses aventures des années 90, alors ambassadeur des nuits new-yorkaises avant de devenir une figure internationale de la dance music. Une autobiographie qui aura bientôt une suite, puisque le second opus Then It Fell Apart sortira en 2019 sur Faber Social.

Si son dernier opus Porcelain contait les débuts de la star sur la scène rave et techno jusqu’à la consécration avec son premier LP Play en 1999, le second volume autobiographique de Moby Then It Fell Apart s’attaque à la suite de ses aventures à compter de l’été 1999. Le jeune Moby cueille les fruits de la gloire, une époque bercée par la décadence, selon le communiqué de presse.

« Soudain, il fréquentait David Bowie, Lou Reed, Christina Ricci et Madonna. À prendre des ecstas au petit déjeuner (la plupart du temps), à boire des litres de vodka (tous les jours) et à coucher avec des top models (rarement). C’était un régime qui ne pouvait pas durer. Puis il s’est effondré. »

Le parcours entre déchéance et autodestruction pour un artiste à qui tout réussit. Des frasques traitées avec humour et émotion selon l’animateur de télévision Stephen Colbert, qui ajoute :

« D'une manière ou d'une autre, cette chronique d'une longue, sombre nuit spirituelle implique également des histoires amusantes impliquant Trump, Poutine et un nombre vraiment déconcertant de dégénérés. »

Une période obscure bien loin du nouveau credo de Moby, désormais avocat du régime vegan et de plusieurs causes altruistes et humanitaires qui l'ont récemment vu se séparer d'une bonne partie de ses énormes collections d'instruments.


Crédits :

Photo : Moby.com - Everything Is Wrong, DR.

Load the next article
Loading...
Loading...