Search Menu
Home Latest News Menu
News

Une pétition est lancée contre la présence de Konstantin à l’ADE

Il y a un an, le patron de Giegling était au cœur d'une polémique suite à ses propos sexistes

  • Camille-Léonor Darthout
  • 10 September 2018
Une pétition est lancée contre la présence de Konstantin à l’ADE

Le nom de Konstantin est bien loin de faire l’unanimité sur le line-up de l’ADE ; à tel point qu’une communauté a lancé une pétition pour son retrait pure et simple des line-ups de l'événement.

Le co-fondateur du label allemand Giegling avait l’an dernier tenu des propos sexistes à une journaliste du magazine allemand Groove estimant que « Les femmes DJs sont trop mises en avant, alors qu'elles sont souvent moins douées que les hommes». Après la publication de l’interview, plusieurs DJs féminines ont partagé leur mauvaise expérience avec Konstantin - dont Aurora Halal et The Black Madonna. Au même moment, ses collègues du label Giegling prennent leurs distances vis à vis de ses propos. L’after party de Giegling pour le Sunfall festival à Londres est annulée et Konstantin est remplacé par Piu Piu au festival Peacock Society 2017.

Plus d’un an après le scandale, l’artiste n'a toujours pas fait son mea culpa. Après une belle saison de tournée rythmée par des dates au Circoloco de Ibiza, des showcases du label Giegling et même une date au Rex Club de Paris, il est programmé sur 3 soirées du programme de l’ADE : au SkateCate, au Mediahaven et au Het Sieraad.

Depuis la semaine dernière, de nombreuses réflexions ont été émises par des membres de l’industrie, hommes et femmes, sur une pétition signée à ce jour par plus de 2000 personnes.

La pétition explique : « Nous - femmes, danseurs, DJs, rédacteurs, bookers, activistes et amoureux de la musique - sommes fatigués du sexisme de la musique électronique. Les propos sexistes et explicites de Konstantin ont été révélés lors de l’interview qu’il a donnée au magazine Groove, lorsqu’il a dévoilé son opinion selon laquelle les femmes sont des DJs naturellement moins douées que les hommes et reçoivent un support disproportionné. Cette industrie, rassemblée dans sa globalité à l’ADE, a l’opportunité d’adresser directement ces propos sexistes et le manque de parité sur les bookings. Nous sommes encore loin des line-ups et de la parité dans les équipes.

Le sexisme n’est pas uniquement un problème avec ce DJ ou le crew Giegling. Mais le fait qu’il a échoué dans la manière dont il a exprimé ses propos et le fait qu’il continue à les défendre devrait être pris très au sérieux par chacun d’entre nous dans cette communauté: les bookers, les agents, les promoteurs, les publics et les autres DJs. Ainsi: Konstantin ne devrait pas jouer à l’ADE. »

En réponse au soutien croissant de cette lettre ouverte, Loveland à l’origine du booking de Konstantin pour la soirée Circoloco à Amsterdam a justifié son choix, n’ayant pas l’intention d’anéantir la carrière de quelqu’un à la suite de propos déplacés. « Je ne pense pas que le boycott ou la chasse aux sorcières aura de bonnes répercussions. Contrer la haine par la haine n'a jamais fonctionné par le passé et ne fonctionnera jamais. »

Dans cette même optique d’engager une discussion constructive autour du sujet, l’ADE planifie une conférence au cours de laquelle Konstantin serait invité à réfléchir sur le sexisme dans l’industrie musicale. Le festival a affirmé à Mixmag UK : « Amsterdam Dance Event est l'endroit parfait et la prise de conscience à ce sujet devient de plus en plus grande dans l'industrie de la musique. Nous travaillons également avec SheSaidSo, le réseau mondial de femmes qui travaillent dans l’industrie de la musique. »

Retrouvez la pétition contre la venue de Konstantin à l'ADE ici.

Load the next article
Loading...
Loading...