Search Menu
Home Latest News Menu
News

Streaming : les PME font perdre 2,5 milliards d'euros aux labels et aux artistes chaque année

Temps de reconsidérer le système de licence ?

  • Camille-Léonor Darthout
  • 16 October 2018
Streaming : les PME font perdre 2,5 milliards d'euros aux labels et aux artistes chaque année

Le système de royalties perçues par les artistes est encore très mal appliqué, et ce malgré les nouvelles licences en vigueur depuis 2016 pour optimiser leur redistribution dans le cadre de la propriété intellectuelle. La perte pour l’industrie musicale est colossale, à en croire une récente étude conduite par Nielsen Music, un système d’information américain qui permet de suivre les ventes de produits musicaux.

L’étude dévoile que seulement 17% des petites entreprises de types restaurants, bars, commerces ont obtenu la license appropriée pour diffuser de la musique. La plupart du temps, les personnes font un usage abusif de leur service de streaming personnel.

La musique diffusée en public (qui constitue légalement une « performance publique ») doit être licenciée en vertu des lois sur les droits d’auteur, qui diffèrent de celles sur l’usage personnel de musique en streaming sur Spotify, Youtube ou Apple Music.

Sur 5 000 témoignages recueillis auprès de différents propriétaire d’établissements à travers 7 pays différents (intégrants la France, l’Angleterre, l’Allemagne, l’Espagne, l’Italie, la Suisse et les Etats-Unis), 83% des petits business joueraient de la musique dans leur commerce de manière illégale. Le fait est que la majorité des patrons n’auraient pas conscience qu’un compte personnel de streaming ne peux pas contribuer au fond sonore de son commerce. 21,3 millions des 29,4 millions d'entreprises dans le monde utiliseraient ainsi des services de musique grand public.

Chaque entreprise qui agit de la sorte fait perdre 8,33 dollars par mois à l’industrie musicale, ce qui représentent plus de 100 millions de dollars par mois pour les artistes, compositeurs, interprètes, labels et autres acteurs du milieu.


Source : Nielsen Music

Photo en une : Adobe Stock

Load the next article
Loading...
Loading...