Search Menu
Home Latest News Menu

United We Stream : le modèle berlinois du fond d’urgence solidaire arrive en France

Un projet berlinois de club numérique ouvert à tous

  • La rédaction
  • 20 May 2020
United We Stream : le modèle berlinois du fond d’urgence solidaire arrive en France

Le bilan du projet United We Stream, lancé dès le mois de mars à Berlin par la Klub Commission, Arte et Reclaim Club Culture a fait bien des envieux : 330 000 euros ont été collectés en deux semaines par cette initiative solidaire, vouée à la création d’un fond d’urgence pour les clubs et les acteurs de la scène underground les plus touchés par la crise. Bonne nouvelle pour la France : le projet de club numérique débarque à Paris en juin, initié par Technopol et en collaboration avec Arte Concert.

Depuis la fermeture des lieux de fête le 17 mars 2020, des dizaines de milliers d’artistes et d’employé·e·s se sont retrouvés du jour au lendemain sans travail et sans salaire. Beaucoup ont un statut trop précaire pour avoir droit aux aides de l’état. Pour les aider, United We Stream monétise les flux émanant du livestream et ouvre un système de dons, permettant la création d’un fond de soutien à l’écosystème musical indépendant.

Le concept reste le même : ce fond d’aide d’urgence sera reversé à 100% aux clubs, artistes et acteurs qui n’ont pas pu bénéficier des aides de l’état. Les demandes seront étudiées au cas par cas par un jury de 5 personnes et redistribués équitablement et selon la grille de calcul mise au point à Berlin. En France, les dons seront collectés via HelloAsso.

Tommy Vaudecrane, président de Technopol, a commenté : « La crise sans précédent qui frappe l’écosystème des musiques électroniques et de la vie nocturne a stoppé net l’activité de dizaines de lieux de vie, d’entrepreneurs, d’artistes, d’intermittents. United We Stream a pour but de tenter de faire reprendre vie à ces lieux et à ces acteurs tout en générant des pistes de financement nouvelles pour ces derniers. Mais en aucun cas ce genre d’initiative ne sera amenée à perdurer ou à se profiler comme solution pérenne de remplacement à l’activité des clubs et des artistes. C’est une solution palliative temporaire pour rappeler à tous l’existence de ces acteurs qui semblent encore aujourd’hui être les grands oubliés des nombreux plans de relance et d’aide qui ont été présentés par l’État ces dernières semaines. »

United We Stream couvre désormais 45 villes dans 15 pays, proposant chaque jour des heures de DJ sets filmés dans les lieux mythiques de la vie nocturne internationale. En France, les sets seront filmés à huit clos dans l’enceinte de lieux de fête comme le Badaboum, le Djoon, le Glazart, La Boule Noire, le Petit Bain, le Rex Club, le Petit Palace, le Sacré, le Silencio, La Java, Ground Control et Le Kilowatt.

De nombreux artistes et DJs ont déjà confirmé leur participation : Airod, Arnaud Rebotini, ascendant vierge, Bambounou, Boombass de Cassius, Camion Bazar, Cassie Raptor, Crystallmess, Fatal Walima, Folamour, François X, Jacidorex, Léa Occhi, Mamies, Marina Trench, Maud Geffray, Miley Serious, Sama, Sentimental Rave, U.R.Trax, Voiron, Von Bikrav et bien d’autres.

Suivez le projet français sur Facebook, Instagram, SoundCloud, et pour faire un don, rendez-vous sur Hello Asso.


Crédits :

Photo : "Berlin, Aug-2015" by maltman23 is licensed under CC BY-SA 2.0

Load the next article
Loading...
Loading...