Search Menu
Home Latest News Menu

Au delà de 120 BPM, la musique rendrait la conduite dangereuse

Ce qui laisse peu d’options aux fans de musique électronique

  • Seb Wheeler
  • 19 September 2019
Au delà de 120 BPM, la musique rendrait la conduite dangereuse

Vous avez l’habitude de vous adonner à des sessions d’écoute effrénées au volant ? Soyez prévenu·e·s : écouter de la musique au delà de 120 bpm vous rendra (et ça vaut aussi pour la personne au volant de votre Uber) plus imprudent·e sur la route.

Toutes celles et ceux qui écoutent de la jungle au petit matin en route pour une soirée le savent déjà, bien sûr. Mais une nouvelle étude menée par l’Université Technologique du Sud de la Chine confirme l’impression que plusieurs générations de fêtard·e·s ont pu vérifier des années durant.

Les chercheurs ont placés plusieurs sujets dans un simulateur de conduite où ils ont dû parcourir une autoroute à six voies, soit en silence, soit en écoutant de la musique. Les résultats montrent que les conducteurs et conductrices changeaient de voie en moyenne 70 fois sur une période de 20 minutes. Mais en écoutant de la musique à cadence élevée, la moyenne passe à 140 fois.

Si les sujets n’ont pas eu le plaisir d’écouter du gabber, l’équipe de recherche leur a imposé des titres de rock énergiques, comme ‘American Idiot’ de Green Day, qui culmine à 189 bpm.

L’étude montre que tous les titres au-dessus de 120 bpm – soit une bonne partie de la musique club – rend les êtres humains plus turbulents au volant. Si la sécurité routière est une priorité, mieux vaudrait donc s’en tenir à aux playlists de balearic house.

Le directeur de recherche Qiang Zeng a commenté ces résultats : « Ces découvertes sont utiles pour le développement de méthodes de formation à la conduite efficaces – en particulier, une campagne de communication qui pourrait alerter le public sur les impacts négatifs de l’écoute de musique sur la qualité de la conduite ».

À lire aussi !

Extratone, le genre à 1000 bpm qui offre une nouvelle manière de ressentir la musique
GTA: 20 tracks pour mentir, duper, voler
Carl Cox: « La police m'avait mis sur écoute et arrêtait mon camion sur le chemin des soirées »

Loading...
Loading...