Search Menu
Home Latest News Menu

​Rennes : une cinquantaine d'acteurs de la scène locale tirent la sonnette d'alarme

La "ville rock" se révolte

  • Camille-Sarah Lorané
  • 2 January 2020
​Rennes : une cinquantaine d'acteurs de la scène locale tirent la sonnette d'alarme

C’est pas moins de 57 acteurs culturels de la "ville rock" qui ont signé et partagé un communiqué sur les réseaux sociaux : ils dénoncent une politique municipale qu’ils jugent répressive à l’encontre des salles de concerts et autres lieux alternatifs et culturels. Parmi la cinquantaine de signataires : des labels, des musiciens, des propriétaires de lieux culturels, des collectifs et des organisateurs. « Faut-il réoccuper la Maison du Peuple ? Faut-il rouvrir les squats ? Faut-il organiser une free party place Sainte-Anne ? », tel est le cri du cœur corrosif lancé au début du communiqué publié le 20 décembre.

Selon les signataires, la scène locale est menacée par les pressions économiques, juridiques et idéologiques : la quasi-totalité des établissements sont confiés aux entrepreneurs, les interdictions légales de nouvelles installations se multiplient et les tarifs immobiliers s’enflamment. Le communiqué dénonce ici la fin « des derniers vrais espaces de dialogue, d'hétérodoxie, de contestation ».

Les cafés-concerts ferment les uns après submergés par les taxes de mise aux normes de sécurité et d’insonorisation ainsi que par la pression des riverains qui obligent parfois les gérants à revendre leur établissement aux mastodontes de la scène rennaise. L'année 2019 a été rude : la préfecture confirme onze fermetures administratives à Rennes, dont cinq liées à des nuisances sonores. Et l'hécatombe ne fera que croître dans le futur : « Comme dans toute chaîne, si l'un des maillons disparaît, c'est l'ensemble qui s'effondre ou, du moins, perd son sens. »

Cette tribune enragée a été publiée alors que la municipalité a annoncé la construction d'une salle de type Zénith pour 2024-2025, une nouvelle qui ne fait qu'augmenter la colère des petits acteurs culturels rennais. Le communiqué se clôt par ces mots qui annoncent une revendication inébranlable : « Nous serons toujours là, n'en déplaise à certain.e.s, avec la même envie féroce et irrépressible de concerts ».

Loading...
Loading...